"Au Dehors"

logo-france-culture

Coup de Cœur
France Culture



stephane shoukroun

10 minutes de retard. Licencié. Et la vie d'un homme se disloque.
Ce spectacle est une plongée dans les arcanes intérieures d’un être où le monde de l’entreprise devient le décor d’une tragédie archaïque et violente. Il nous emporte dans un univers onirique où la critique sociale côtoie la quête du monologue intérieur.

Alain Ubaldi pointe dans Au-dehors la fragilité du socle social sur lequel on tient, qui peut s’évanouir comme une réalité parallèle, mouvante, fantasque. Il montre la guerre intérieure que livrent les structures idéologiques de notre société à notre Innocence Radicale. A l’instar d’Edward Bond il pense que nous naissons tous radicalement innocents et que cette innocence se trouve à la racine de notre être. L’enfant qui nait est ignorant de la Loi qui existe. L’homme adulte doit ensuite se frayer un chemin dans une société qui lui enseigne les notions de culpabilité et de peur. Comment alors rester innocent dans cette société ?
Ou autrement dit comment vivre et rester humain aujourd’hui ?




France Culture :
« Un texte fort, sans concession qui interpelle et suscite la réaction des spectateurs.»
Lire l'article

Charlie Hebdo :
« Si tous les cadres au bout du rouleau pouvaient écrire comme Ubaldi, la vie serait un festival d’Avignon permanent et on se ferait moins chier. »
Lire l'article

Guy Flattot & Laure Adler Studio Théâtre - France Inter :
« Un spectacle salvateur, où l'écriture sans gras d'Alain Ubaldi et la performance de Stéphane Schoukroun, nous bouleversent en donnant chair et os à une parole singulière. »

Les trois coups :
« Dans le labyrinthe avignonnais, parmi les nombreuses impasses et passages hasardeux, se trouvent des portes discrètes vers d’autres mondes. Le Théâtre du Tremplin, avec « Au-dehors » d’Alain Ubaldi, nous fait quitter le parcours grégaire des spectacles de pur divertissement pour un univers à la beauté hypnotique : celui de la solitude. »
Lire l'article

L'Humanité :
« Le texte d'Alain Ubaldi nous met en prise directe avec une langue naufragée... »

Radio France Bleu / Michel Flandrin :
« Ne ratez pas ce spectacle. C'est vraiment du théâtre. »

La Provence :
« Alain Ubaldi écrit et met en scène la descente aux enfers.
Aux fers. Rouge.(...) Une première création, border line et foncièrement hors des sentiers batus. »

Vaucluse matin :
« On peut admirer une très belle performance d'acteur.
Stéphane Schoukroun passe de la plus vive colère à un profond désarroi, avec un débit verbal, des gestes et un jeu d'yeux réellement étonnants. »



Photos

Vidéos
...

Loading the player ...




Espace Pro


"Au dehors"